ARTICLE 8:

Réalisation d’un banc d’essais (Partie 2)

Bonjour et bienvenue dans ce 8éme article qui verra la seconde partie de la construction du banc d’essais. Pour aboutir, il vous faudra avoir sous la main le même outillage que précédemment a quelques variantes prêt

  • Un crayon
  • Une règle
  • Un mètre linéaire
  • Un ou deux tournevis
  • Une scie
  • De quoi percer (foret de diamètre 5 mm et 8mm) 
  • De quoi coller (colle en gel néoprène) 

Quant au matériel dont vous aurez besoin voici la liste des courses.

  • 2 Disjoncteurs Magnétothermique 10 Ampères
  • 2 Boites de dérivation type Pléxo 
  • Un peu de moulure électrique
  • Du câble 3G 1.5  ou 2G 1.5 (G= le nombre de fils dans la gaine/ 1.5 étant  la surface du conducteur en millimètre carré)
  • Un tasseau de bois rond 
  • Des embouts de connections
  • 2 voyants rouge 230Vac
  • 1 prise de courant
  • Un support percé genre cornière
  • deux petites équerres
  • Des vis M5 x16 et les écrous qui vont avec
  • Des colliers plastiques type col ring 
  • Une prise de courant mâle

Je vous disais dans l’article précédent que notre installation allait être dépendante de plusieurs tensions. Le montage que nous avons réalisé dans l’article 7 peut être représenté comme le schéma de principe suivant. 

Les tensions 5 Vdc et 12 Vac issues des transformateurs (Hub USB et VM129) sont appelées « Basse tension ». Vous risquez une bonne frayeur si vous touchez les fils en « Basse tension ». Vous subirez une petite châtaigne comme on le dit. Par contre avec le 230Vac il n’en est pas de même. Il y a risque d’électrocution si vous touchez les fils ou les connections.

Monsieur G….. Un excellent prof  de l’AFPA de Rouen, un vieux de la vielle avec des connaissances phénoménale en électricité  nous disait souvent à mes camarades de classe et moi : »Électrisé on peut l’être plusieurs fois, Électrocuté on ne l’est qu’une fois!!! ». Hummm Certes, tout le monde comprendra la nuance…

Je vais donc placer trois protections sur mon banc d’essais afin de sécuriser mon matériel et éventuellement moi-même. Plus tard, lorsque le projet sera suffisamment mature et qu’il sera temps d’intégrer le matériel et le câblage dans le PC d’accueil nous ajouterons un Interrupteur Différentiel, une autre protection. Un Interrupteur Différentiel sert à protéger les personnes en cas de fuites de courant. Nous verrons cet aspect le moment venu. Mais dans l’immédiat, sur le banc d’essais, je vais insérer deux disjoncteurs Magnétothermique et je vais couvrir l’ensemble du banc avec une plaque de plexiglass.

Un disjoncteur magnétothermique malgré ce  nom pompeux n’est autre  qu’un des « interrupteurs » que vous avez chez vous dans le tableau électrique de votre maison. A moins que votre habitat ne soit équipé de Porte fusible vous devez en avoir une bonne dizaine pour protéger l’installation électrique de votre maison. Les disjoncteurs magnétothermique et les ensembles (Porte fusible+ fusible) ont exactement la même fonction. Ces appareils servent a « coupé » un fil sur un circuit électrique et de ce fait permettre l’arrêt total d’une installation lorsqu’il y a une surtension c’est à dire par exemple un court-circuit, si deux fils ce touchent.

 

Je vais inclure un disjoncteur magnétothermique au câble de la rampe trois prises qui est arrivé de courant alimentant les cartes et le Hub USB. Et je vais en placer un second sur une prise de courant que je vais ajouter au banc d’essais. Cette prise de courant sera elle-même alimentée par la rampe trois prises. Cette prise de courant supplémentaire sera l’arrivé en énergie des appareils, lampes ou autres que nous relierons sur certains relais (gros interrupteurs) présent sur la carte VM129 dans le cas de connections de types filaires, Je précise bien. De plus cette protection pourra servir d’interrupteur sur les appareils branchés  sur la carte VM129. Ce qui permettra de pouvoir programmer l’ensemble VM110 plus VM129 sans avoir obligatoirement besoin d’allumer les appareils reliés. Pas d’inquiétude tout cela deviendra de plus en plus clair au fil du temps.

Mais remettons un peu d’ordre et reprenons le montage proprement dit:

Je vais commencer par connecter le transformateur 230Vac/12Vac sur la rampes trois prises puis je vais connecter la sortie du transfo 12 Vac sur la VM129. Je pose des embouts de connections sur les deux fils et je les visse sur l’arrivée 12 Vac de la VM129. Il n’y a pas de sens de câblage. Vous pouvez placer et inverser les deux fils. Cela n’aura pas d’incidence. 

Je vais ensuite placer les deux disjoncteurs cote a cote sur la plaque en bois et les mettres à un endroit ou quand la plaque de plexiglas sera montée, ils seront facile d’accès. Cela va obliger à faire un peu de câblage mais ce n’est pas bien grave.

Je vais les positionner au milieu de  la planche et vers la droite. Je n’ai pas de support pour les disjoncteurs alors je perce deux trous de chaque côté des protections électrique et je les fais tenir en faisant glisser un collier col ring. Une fois l’ensemble serré cela bouge un peu mais ce n’est pas méchant. Avec de la colle néoprène, je colle une boite de dérivation plèxo, moins chère qu’une boite de dérivation d’intérieure, en bas à gauche dans le prolongement du câble de la rampe trois prises. Puis je colle la seconde boite de dérivation a côté des disjoncteurs. La première boite de dérivation vas accueillir les dominos (barrette de raccordement) servant à raccorder le disjoncteur placé sur le câble de la rampe trois prises. La seconde boite servira à réunir les câbles des voyants rouge 230 Vac que je vais fixer sur un support placé au-dessus de cette boite de dérivation.

Ensuite je coupe le câble 3G 1.5 qui alimente le bloc trois prises. Je mets le bout de câble avec la prise mâle de côté cela vas resservir.  J’insère le bout du câble ainsi coupé et que j’ai préalablement dénudé dans la boite pléxo. Je ne relies pas les câbles de terre (couleur vert/jaune) donc je coupe ces câbles. Nous connecterons le(s) câble(s) de terre et nous verrons pourquoi, lorsque que nous intégrerons les cartes contrôleur dans le PC d’accueil. Dans l’immédiat le banc d’essais est monté sur une planche de bois qui est isolante, la sécurité deviendra différente dans la tour du PC qui elle est en métal. C’est dans ce cas que le disjoncteur différentiel cité plus haut deviendra utile.

Je coupe dans une longueur de bobine neuve  un nouveau câble 3G 1.5 suffisamment long pour aller de  la boite pléxo a l’entrée du disjoncteur. Je dénude les fils sur les deux bouts du câble. Coté entrée du disjoncteur, je place sur les fils des embouts de connections et je vise les fils et les embouts dans les connecteurs. Je recoupe une autre longueur de câble 3G 1.5 qui va de la sortie du disjoncteur vers la boite pléxo. Je guide le câble à l’aide d’un morceau de moulure électrique. Je dénude, j’applique embouts et vissage dans les connecteurs sur la sortie disjoncteur  .  Enfin je prends une dernière longueur de câble dénudé aux deux bouts sur l’uns desquels je raccorde une prise de courant mâle . J’insère l’autre bout dans la boite pléxo. Si j’ai tout fait correctement, je me retrouve avec quatre bouts de câble 3G 1.5 dans la boite de dérivation pléxo. Sur chaque câble je n’ai que deux brins qui sortent puisque j’ai coupé les terres (Vert/jaune).

Avec deux connecteurs de barrette, je relie le câble qui va vers l’entrée du disjoncteur au câble avec la prise mâle.  Et avec une seconde paire de barrette de connections, je relie le câble qui vas de la rampe trois prises au câble qui vas vers les sorties du disjoncteur. La rampe trois prises est donc prête à être branchée sur le secteur avec sa protection Magnétothermique. 

Je fixe un bout de cornière percé d’un coté en diamètre 0.8 mm avec des petites équerres sur la planche en bois. Puis, je place un voyant rouge 230 Vac en reliant les deux fils sur les connecteurs de sortie du disjoncteur. le voyant est branché en parallèle sur les sorties du disjoncteur. Impossible de ce tromper, il y a deux brins de câble sur le voyant, il y a deux points de connections sur la sortie du disjoncteur, donc chacun le sien. Il n’y a pas de sens pour les fils. Le surplus de câble est rangé dans la seconde boite pléxo. Le système de mise sous tension principal est ainsi opérationnel.

Dans le haut à droite de la planche, je vais fixer à la colle néoprène la prise de courant supplémentaire. Je vais prendre le bout de câble avec la prise que j’avais mis de côté. Je mets la prise mâle au centre de la rampe trois prises. Puis après avoir dénudé le bout du câble et mis des embouts. Je connecte les fils sur l’entrée du second disjoncteur. Je relie avec un nouveau câble 3g 1.5 la sortie de ce disjoncteur vers la prise supplémentaire. Je fixe un nouveau voyant 230 Vac de la même manière, câble dénudé, embouts, connections sur la sortie du disjoncteur et rangement dans la pléxo.

Le système de mise sous tension secondaire est prêt à fonctionner. Ce système je le rappelle va nous servir a connecter des appareils en mode filaire sur la VM129.

Pour finalisé le banc d’essais de vais placer et visser dans la plaque de bois, quatre entretoises en bois de 9 cm (Centimètre)  qui vont servir de support à une plaque de plexiglas au même dimension que la planche de bois. Cette plaque offre de la visibilité. Elle empêche de mettre les mains ou tout autre objet par inadvertance sur les cartes pendants leurs fonctionnements. Elle protège des arcs électriques en cas de surtension. Ce n’est pas une protection absolue puisque le banc est ouvert sur les côtés mais elle a le mérite d’exister. La plaque de plexiglas est vissée avec des boutons de porte dans lesquels j’ai insérer des vis a bois. Après avoir été percée  elle viens ce solidariser sur les entretoises en bois.

Selon le schéma de principe ci-dessus on peut s’apercevoir que cela fais beaucoup de câblage pour si peu de changement par rapport au début de l’article. Malgré tout si vous vous lancer ne négliger pas la sécurité. Le prochain article fera un récapitulatif de ce que nous avons réalisé jusqu’à à maintenant et donnera plus de détails sur la façon dont nous allons utiliser ce banc d’essai.

________________________________________________

 <ARTICLE 7     ARTICLE 8. Réalisation d’un banc d’essais (Partie 2)     ARTICLE 9>

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.